Pourquoi le groupe Swatch a poursuivi Tiffany & Co. et a gagné environ 450 millions de dollars

Vous avez peut-être entendu dire que le procès entre le Swatch Group et Tiffany & Co. est enfin terminé. La relation qui a débuté en 2007 (et qui devait durer au moins 20 ans) a pris fin en 2011. L’alliance stratégique consistait à faire de Tiffany & Co. un partenaire du Swatch Group pour la production de garde-temps de marque Tiffany & Co. Tiffany & Co. fabriquait des montres avant cela, mais souhaitait que quelqu'un reprenne cette partie de leur entreprise (et l'idéal pour la développer).

Les premières montres Tiffany & Co. du Swatch Group ont été publiées en 2009 et je pense que l'année dernière, de nouvelles montres ont été montrées à Baselworld, en 2010. En 2011, le Swatch Group a annoncé qu'il allait se retirer de la transaction et a poursuivi Tiffany & Co., et Tiffany & Co. contre-poursuivi. Les montants en question s'élevaient à des milliards de dollars.

Alors, qu'est-ce-qu'il s'est passé? Pourquoi une relation qui était supposée avoir pour résultat l’un des horlogers les plus importants au monde selon le Swatch Group a-t-elle si mal tourné? La procédure judiciaire entre les deux parties était plus ou moins secrète et se déroulait via un tribunal d'arbitrage aux Pays-Bas. Il s’avère que le Swatch Group a eu gain de cause, donnant lieu à une indemnité de 402 millions de francs suisses et au rejet des demandes reconventionnelles de Tiffany & Co. Pourquoi est-ce arrivé et comment le différend a-t-il abouti?

Dans un article de Forbes, je tente de fournir un historique de la relation entre le groupe Swatch et Tiffany & Co. et d’expliquer ce qui, à mon avis, peut réellement s’être passé…